Lifestyle

7 voyageurs américains sur 10 veulent un mandat de vaccination pour les voyages aériens intérieurs, par sondage

Écrit par abadmin

WBien que presque toutes les grandes compagnies aériennes américaines aient mis en place des mandats de vaccination pour leurs employés, aucune compagnie aérienne basée aux États-Unis n’est allée jusqu’à exiger que les passagers soient vaccinés avant d’embarquer sur un vol intérieur. Si l’administration Biden n’ordonne pas de mandat fédéral de vaccin pour les passagers voyageant aux États-Unis, une autre enquête publique suggère que les compagnies aériennes devraient de toute façon établir une telle politique.

Depuis que les vaccins Covid-19 sont devenus largement disponibles pour la plupart des adultes américains, le soutien aux mandats de vaccins pour les voyages en avion est resté fort et stable. En mai, alors que les cas de Covid-19 diminuaient aux États-Unis, deux enquêtes majeures – de Gallup et Ipsos – ont révélé qu’une majorité d’adultes américains (57 % et 61 %, respectivement) pensaient que les passeports vaccinaux seraient efficaces pour sécuriser les voyages et les grands événements.

Trois mois plus tard, au début du mois d’août, alors que la variante delta se répandait rapidement à travers le pays, un Enquête de suivi Harris Poll Covid-19 ont constaté que près des deux tiers des Américains (64 %) soutiennent l’introduction d’un passeport vaccinal pour voyager en avion, ceux qui « soutiennent fortement » une telle initiative sont plus nombreux que ceux qui la « soutiennent quelque peu » de plus de deux à un.

Plus récemment, un mois de septembre Enquête Matin Consult révèle que la plupart (61%) des adultes américains sont en faveur d’un mandat de vaccination pour les vols intérieurs. Mais plus important encore, 69 % de ceux qui ont voyagé en avion au pays au moins une fois par an avant la pandémie soutiennent un tel mandat.

Il y a des raisons de croire que l’absence d’un mandat sur les vaccins a en fait nui à la reprise de l’industrie du transport aérien. Près de quatre sur 10 (41 %) des personnes voyageant cette saison des fêtes disent qu’elles se sentent anxieuses à l’idée de voyager. Une enquête Morning Consult distincte a révélé que 43% des adultes ont moins voyagé à l’intérieur du pays tout au long de la pandémie en raison de « s’inquiéter du comportement des autres ». Ceux qui sont vaccinés contre Covid-19 sont plus préoccupés par les voyages en avion que les non vaccinés.

D’ici la fin octobre, tous les voyageurs de 12 ans ou plus à bord d’un avion ou d’un train au Canada doivent être complètement vaccinés. Il y a deux mois, lorsque le Canada a annoncé pour la première fois le mandat de vaccination pour les passagers aériens intérieurs, Air Canada, le transporteur national et la plus grande compagnie aérienne du pays, l’a qualifié de « pas en avant bienvenu dans l’évolution des mesures visant à protéger la santé et la sécurité des employés des compagnies aériennes, des clients et des tous les Canadiens.

Mais sans ordre de l’administration Biden, il est peu probable que les transporteurs américains émettent de manière proactive des mandats de vaccination pour les passagers des vols intérieurs. Les dirigeants des compagnies aériennes se sont constamment opposés aux tests préalables au vol, même obligatoires pour les passagers, et ont également fait valoir que l’actuel le mandat du masque sur les vols devrait pouvoir prendre fin.

Le mois dernier, la sénatrice américaine Dianne Feinstein a présenté un projet de loi exigeant que les passagers des vols intérieurs soient vaccinés ou présentent la preuve d’un test Covid-19 négatif avant de monter à bord d’un avion.

A propos de l'auteur

abadmin

Laissez un commentaire