Lifestyle

De nouveaux restaurants rehaussent la scène gastronomique à Val D’Isère

Écrit par abadmin

Un flot d’arrivées de restaurants passionnants a élevé la notoriété culinaire de Val d’Isère avant la saison de ski 2021/22 des Alpes françaises.

Alors que les voyageurs retournent à Val d’Isère pour le début de la saison d’hiver ce mois-ci, un certain nombre de nouveaux points chauds culinaires les attendront pour les accueillir. Cette importante station de ski près de la frontière italienne dans les Alpes françaises étend sa nourriture et ses boissons scène cette saison avec un afflux de nouveaux lieux, des restaurants gastronomiques aux cafés décontractés à flanc de montagne.

Située à 2 551 mètres d’altitude, la station de téléphérique devenue hôtel haut de gamme, Le Refuge de Solaise, offre le cadre pittoresque de l’ouverture en décembre 2021 du restaurant italien, Gigi. Les vues lointaines sur les lacs et les montagnes ajoutent encore plus d’attrait à l’espace salle à manger conçu en collaboration avec Hugo Toro pour se sentir comme une maison italienne. Tout comme ses restaurants sœurs à Paris et à St Tropez, le Gigi Val d’Isère, au sommet de la montagne, proposera des plats italiens dans un espace jumelé art de vivre avec La Dolce Vita.

Le luxueux hôtel Airelles Val d’Isère fait également l’objet d’une nouvelle attention avec l’ouverture de sa nouvelle salle à manger chic, LOULOU aux Airelles, combinant la saveur italienne avec une touche d’après-ski. Niché dans cet hôtel élégant au cœur du village de Val d’Isère, LOULOU présentera le menu méditerranéen du chef Benoit Dargère dans des intérieurs chics de l’artiste Jean-Charles de Castelbajac débordant sur une grande terrasse pour des cocktails plus chauds d’hiver au coin du feu. Les plats privilégiant les produits de saison iront de la pizza truffée et linguine pistache aux douceurs sucrées dont les chouquettes au chocolat et le panettone de LOULOU.

S’ajoutant au flux de nouveaux restaurants italiens, La Cucùcina devrait faire ses débuts à la mi-décembre dans le hotspot d’après-ski ouvert en 1980, La Folie Douce, au sommet du téléphérique de la Daille. Hauts plafonds et décoration ludique inspirée des artistes italiens de la Renaissance distinguent cet espace rendant hommage à Léonard de Vinci et surplombant le Mont Blanc. Une équipe entièrement italienne est à l’origine de l’offre culinaire italienne authentique du nouveau restaurant.

Ces trois ouvertures italiennes sont ensuite rejointes par plusieurs arrivées de restaurants d’inspiration locale et internationale élargissant la scène gastronomique de la station balnéaire, y compris le restaurant d’inspiration péruvienne L’Altiplano 2.0 restaurant de l’hôtel cinq étoiles Le K2 Chogori, inauguré l’année dernière. Les créations culinaires servies à la carte sous forme d’assiettes à partager ou présentées dans un menu Découverte sont conçues pour transporter les convives d’ici dans les Alpes françaises jusqu’aux Andes.

Couvrant à la fois des options de restauration décontractées et raffinées, d’autres ajouts à la scène culinaire croissante de la station balnéaire vont du Cocorico Val d’Isère repensé servant de la cuisine de rue et du restaurant Val d’Isère toute la journée au restaurant intérieur-extérieur d’inspiration internationale à au pied des pistes, Le Jean Michel, et L’Alpin familial avec terrasse et feu de bois. Poya associe gastronomie locale et mixologie et La Charpenterie accueille les convives dans un lieu légendaire où la grand-mère du propriétaire accueillait des invités dans les années 60 – les spécialités du chef seront servies avec les vins de producteurs indépendants.

Tenez-vous au courant de tout celui de Val d’Isère nouvelles avant la saison de ski 2021/22.

A propos de l'auteur

abadmin

Laissez un commentaire