Technologie

Il y a 50 ans : le président Nixon demande à la NASA de construire la navette spatiale

Écrit par abadmin

Après que les États-Unis eurent atteint l’objectif du président John F. Kennedy de faire atterrir un homme sur la Lune et le ramener sain et sauf sur la Terre, les décideurs politiques ont posé la question, après Apollo, et ensuite ?

Peu de temps après son entrée en fonction en 1969, le président Richard M. Nixon a constitué un groupe d’experts pour lui fournir des recommandations sur l’orientation future de la nation dans l’espace. Confronté à des budgets fédéraux serrés, le président Nixon n’a pas pu soutenir la plupart des recommandations du panel en raison de leur coût élevé. En janvier 1972, il a demandé à la NASA de développer et de construire un système de transport spatial réutilisable, communément appelé navette spatiale. La réutilisation des composants de la navette devait permettre un accès régulier à l’espace à de nombreux clients, tout en réduisant les coûts.

Réunion à la Maison Blanche pour présenter le rapport du Space Task Group (STG). Crédit image : NASA

La mission Apollo 11 de juillet 1969 a atteint l’objectif du président Kennedy de faire atterrir un homme sur la Lune et de le ramener sain et sauf sur Terre avant la fin des années 1960. À part cinq autres atterrissages sur la Lune et une station spatiale expérimentale de courte durée, les États-Unis n’avaient pas de plan clair à long terme pour leur programme de vols spatiaux habités après Apollo.

En février 1969, peu après son entrée en fonction, le président Nixon nomma un Groupe de travail spatial (STG), dirigé par le vice-président Spiro T. Agnew qui a présidé le Conseil national de l’aéronautique et de l’espace, pour lui faire rapport sur les options du programme spatial américain dans les années post-Apollo.

Dans le rapport intitulé « Le programme spatial post-Apollo : orientations pour l’avenir» et présenté au président Nixon en septembre 1969, le STG a plaidé pour un programme spatial humain et robotique bien équilibré. Dans le domaine des vols spatiaux habités, les recommandations du groupe comprenaient des options pour construire une station spatiale en orbite terrestre avec un système de transport spatial pour la soutenir, une station spatiale en orbite lunaire, une base sur la surface lunaire et une expédition humaine vers Mars.

Étant donné que ces options nécessitaient toutes des augmentations légères à significatives du budget annuel de la NASA, le président n’a pris aucune mesure immédiate sur les recommandations du STG. Confronté au conflit toujours en cours en Asie du Sud-Est et aux programmes nationaux en concurrence pour les rares dollars fédéraux, le conservateur budgétaire Nixon a décidé que ces plans étaient tout simplement trop grandioses et beaucoup trop coûteux.

L’administrateur de la NASA James C. Fletcher, à gauche, et le président Richard M. Nixon annoncent le
l’approbation de procéder au développement de la navette spatiale. Crédit image : NASA

Plus de deux ans après que le STG lui a soumis son rapport, le 5 janvier 1972, le président Nixon a dirigé l’administrateur de la NASA James C. Fletcher pour développer le système de transport spatial, le nom officiel de la navette spatiale – le seul élément des recommandations du STG pour survivre aux défis budgétaires. « La décision du président est une étape historique dans le programme spatial de la nation », a déclaré l’administrateur Fletcher.

Le Manned Spacecraft Center (MSC), maintenant le Johnson Space Center de la NASA à Houston, s’est vu confier la responsabilité de la gestion globale du programme de navette spatiale, y compris l’ingénierie des systèmes ainsi que le développement du véhicule orbiteur. Le Marshall Space Flight Center de la NASA à Huntsville, en Alabama, a reçu la responsabilité de développer l’étage de rappel de la navette et les moteurs principaux de l’orbiteur, et le Kennedy Space Center de la NASA en Floride a été chargé de développer des installations de lancement et de récupération.

Comme le montrent ces illustrations de 1972, la navette spatiale se lancerait comme une fusée, à gauche, terminerait sa mission en orbite terrestre, comme le déploiement d’un satellite, et reviendrait sur Terre pour atterrir sur une piste comme un avion, à gauche. Crédits image : NASA

Le 13 février 1970, le MSC avait créé le Bureau du programme de la navette spatiale et nommé Robert F. « Bob » Thompson comme son gestionnaire. Avant l’annonce officielle du programme, le bureau initialement petit avait étudié divers concepts de faisabilité pour la navette spatiale, parmi lesquels l’utilisation de boosters réutilisables pilotés flyback. En mars 1972, la NASA a décidé d’utiliser des propulseurs de fusée solide réutilisables moins chers pour aider la navette à quitter la rampe de lancement. Les boosters seraient parachutés dans l’océan pour être récupérés, remis à neuf et réutilisés.

Comme prévu, la navette spatiale réutilisable révolutionnerait les services de transport spatial. Il se lancerait verticalement comme une fusée, à l’aide de deux propulseurs à poudre et de ses propres moteurs principaux, à partir de rampes de lancement rénovées à partir du programme Apollo. Une fois en orbite, il accomplirait sa mission, avec des astronautes déployant, réparant et même récupérant des satellites commerciaux, scientifiques et militaires, ou effectuant des observations terrestres ou astronomiques à distance, ou effectuant des expériences scientifiques dans un environnement de type laboratoire. La mission accomplie, les astronautes piloteraient l’orbiteur de la navette vers la Terre et le poseraient sur une piste comme un grand planeur à remettre à neuf et à relancer lors de sa prochaine mission.

Une fois pleinement opérationnel, il était prévu que des vols auraient lieu toutes les deux semaines, avec une flotte d’orbiteurs capables chacun d’effectuer 100 vols dans l’espace. Le premier essai en vol orbital de la navette spatiale devait avoir lieu en 1978 avec le système opérationnel en 1980. Pour permettre à la navette spatiale d’accomplir ces missions, la NASA devait développer plusieurs nouvelles technologies, y compris des moteurs principaux réutilisables hautes performances, des l’avionique et un système de protection thermique réutilisable pour permettre à l’orbiteur d’effectuer des rentrées répétées dans l’atmosphère terrestre. Le développement de ces technologies s’est avéré difficile.

La source: Nasa




A propos de l'auteur

abadmin

Laissez un commentaire

  • https://buketbazar.ru/sitemap.txt
  • https://akkora-msk.ru/sitemap.txt
  • https://car-carepoint.ru/sitemap.txt
  • https://skimenpro.ru/sitemap.txt
  • https://revolver24.ru/sitemap.txt
  • https://sb-vektor.ru/sitemap.txt
  • https://turbosushi.ru/sitemap.txt
  • https://departament-k.ru/sitemap.txt
  • https://vsevbuketik.ru/sitemap.txt
  • https://hhoutlet.ru/sitemap.txt
  • https://sunday-fabric.ru/sitemap.txt
  • https://unix-service.ru/sitemap.txt
  • https://yantarlavka.ru/sitemap.txt
  • https://dvacademy.ru/sitemap.txt
  • https://dr-ocean.ru/sitemap.txt
  • https://muskurs.ru/sitemap.txt
  • https://dvabobradoors.ru/sitemap.txt
  • https://veradrozdetskya.ru/sitemap.txt
  • https://ishov.ru/sitemap.txt
  • https://meraba-villas.ru/sitemap.txt
  • https://2tarelki.ru/sitemap.txt
  • http://dushavkofte.ru/sitemap.txt
  • https://plast-okna74.ru/sitemap.txt
  • https://raskhodnikof.ru/sitemap.txt
  • https://ter74.ru/sitemap.txt
  • https://teleport.in.ua/sitemap.txt
  • https://dobrogriy.com.ua/sitemap.txt
  • http://utc-tutaev.ru/sitemap.txt
  • https://qqrw.ru/sitemap.txt
  • http://detective-kzn.ru/sitemap.txt
  • https://spray8.com
  • http://springbirth.co.uk
  • https://sqmnutrition.com
  • http://squirecountrycrafts.com
  • https://ssdbenefitsclaim.com
  • https://ssk-kaliber.sk
  • https://ssnacks.com
  • https://ssnews4u.com
  • https://stadiumofjobs.com
  • https://stadsboerderijkortrijk.be
  • http://staging.theinflux.co
  • http://stagingsite.theinflux.co
  • https://stalker-club.com.ua
  • http://stampcrete.net
  • https://standexcare.co.uk
  • https://stardogstudio.com
  • https://starnewspro.com
  • http://starpartner-sa.com
  • http://starproservice.com
  • http://starstrap.co.zw
  • http://stbaigner.at
  • https://st-bautraeger.com
  • http://stbnobrasil.com
  • https://stcsfoundation.org
  • https://steelbend.ru
  • http://steelcavaliers.com
  • http://steep-mobile.ru
  • https://stefan-evers.de
  • http://stefanmar.com
  • https://stefanobombardieri.it
  • https://steinmetz-meindl.at
  • https://stephanieashblog.com
  • http://stepontour.de
  • https://sterlingstate.co.th
  • https://stichting-pcogv.nl
  • https://stichtingsociaalwerk.nl
  • https://stickeronline.in
  • http://stickwerk.at
  • http://stil-corp.com
  • https://stiller-hohla.at
  • https://stixnstudz.com
  • https://stjohnstjames.com
  • https://stlouis1994.com
  • https://stockisthermofit.id
  • http://stocktribe.net
  • https://stockx.trade
  • https://stonecareuk.co.uk
  • http://stopchildsexualabuseinindia.in
  • https://stopsandyfraud.org
  • http://stpaulshampton.ca
  • https://straightedgepainting757.com
  • https://straitontrack.com
  • https://strawberryfields.cz
  • https://streamtoday24.com
  • https://streeklabhaarlem.nl
  • http://streetplayer.nl
  • https://streetworkshop.eu
  • https://stresslessquest.com
  • https://striped-giraffe.com
  • http://strivefoods.com
  • http://stropuva.lt
  • https://studio139salon.com
  • https://studio59design.com
  • https://studiogoodlook.pl
  • https://studiokezaco.com
  • https://studioleardini.it
  • https://studiomar.com.ua
  • http://stunningyou.berlincoupons.de
  • https://stuurwielinterface.nl
  • https://stylelips.com
  • https://subtaraf.com
  • https://subtarot.com
  • https://summitcm.net
  • https://sunburstanimalhospital.com
  • https://sundargarhmirror.com
  • https://sunnyhotelhanoi.com
  • https://sunplywoodindia.com
  • http://sunriseclubinyi.com
  • https://sunshineandsundaysphotography.com
  • https://sunshineappaloosas.com
  • https://sunshinetechnologies.com
  • https://suonomastersaudiomastering.com
  • https://superbookingservice.com
  • http://supercross.se
  • https://superdeportivosgijon.com
  • https://superiorja.com
  • http://superprovod.ru
  • http://supremesyshosting.com
  • http://surfpedia.com
  • https://surgihoneyro.com
  • http://sustainability-madeeasy.com
  • http://svcreativezone.xyz
  • http://svet999.ru
  • http://swachhsanitationservices.com
  • https://swahilismile.com
  • http://swalsone.org
  • https://swamprabbitmoving.com
  • https://swarmbusinesssolutions.com
  • https://swarupadip.com
  • http://sweatequitypilates.theinflux.co